La réhabilitation de la gare centrale de Stuttgart au sein de l’axe ferroviaire à grande vitesse Paris-Bratislava

 Le projet de Anaïs Volin porte sur un axe prioritaire de développement du ferroviaire à grande vitesse, l’axe Paris-Budapest. Cet axe prioritaire a été désigné par la Commission Européenne ainsi que 29 autres projets concernant les transports dans un souci de durabilité. La ville de Stuttgart dans le Bade-Wurtemberg allemand cristallise de nombreuses tensions autour de la rénovation urbaine de la gare centrale. Il nous semble important d’étudier l’acceptation des projets européens à l’échelle locale, voire régionale dans les espaces concernés par les projets à réaliser ou en cours de réalisation.

L’enjeu de notre questionnement repose à la fois sur une analyse spatiale des travaux effectifs dans la ville de Stuttgart, quels aménagements concrets et quels espaces de tensions ; ainsi que sur la portée d’un tel mouvement de contestation qui peut se retrouver en France autour de Notre Dame des Landes ou bien sur la ligne Lyon-Turin. Sur quoi portent réellement les remises en cause du projet Stuttgart 21 : lobbys environnementaux, économiques, politiques ? A l’heure de la remise en cause des décisions prises à l’échelle européenne, est-ce là un nouvel exemple du mécontentement des citoyens contre la politique de Bruxelles ou bien un mouvement uniquement allemand ?

En lien avec le programme de recherche « Saisir l’Europe-Europe als Herausfordeung », l’intérêt sera de comprendre la place du développement durable et de la durabilité dans le projet Stuttgart 21. Est-ce que l’argument environnemental participe véritablement à la restructuration des axes de transports transeuropéens ? Est-ce uniquement un prétexte pour rendre possible la réalisation de nouveaux projets (argument de durabilité)?

Afin de répondre à ce questionnement, je réaliserai des entretiens semi-directifs auprès de différents acteurs, aussi bien institutionnels au sein de la Commission Européenne et du Land du Bade-Wurtemberg, qu’associatifs par l’intermédiaire des associations présentes à Stuttgart autour du projet Stuttgart 21.

 


Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.